Roues libres

Les roues libres à rouleaux consistent en une partie externe présentant une surface de coulissement interne circulaire, d'une partie interne munie de segments de contact disposés en étoile et de plusieurs corps de contact suspendus séparément sur la bague interne. Selon le nombre de tours admissible, ces rouleaux restent constamment en contact aussi bien avec la partie interne qu'avec la partie externe. De cette manière, les roues libres à rouleaux sont toujours prêtes à l'insertion - les roues libres s'insèrent avec une prise immédiate, dès que la partie interne et la partie externe tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre l'une par rapport à l'autre.
En outre, en fonction du moment de torsion à transmettre, après l'insertion, on assiste à une déformation élastique de toutes les pièces impliquées dans la transmission du moment de torsion, déformation qui entraîne un retard de l'avance.
Les roues libres à rouleaux peuvent être utilisées en tant qu'éléments de dépassement de vitesse, d'anti-retour ou d'avance intermittente. L'attribution spécifique de la fonction à accomplir se fait tout d'abord en fonction du nombre d'avances intermittentes prévues et des moments de torsion à transmettre, en tenant comte du nombre maximal de tours (différence entre le nombre de tours de la partie interne et celui de la partie externe, respectivement entre la partie externe et la partie interne).